Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une. de Raphaëlle Giordano

❤️💚❤️💚❤️💚❤️💚❤️💚❤️💚❤️
*La sagesse, c’est d’avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu’on les poursuit. Oscar Wilde*
*Raphaëlle Giordano que Dieu vous bénisse*
Ce livre que j’ai lu 2 fois, en 10 mois et j’avais rien retenu, tellement mon cerveau était fatigué, contrarié et la mémoire si absente. Et ce n’est qu’à la 3ème fois, que mon esprit a compris, que ce livre était une mine d’émotions et décisions, qu’on peut l’utiliser pour soi et notre entourage.
Camille pourrait être n’importe laquelle d’entre nous du début à la fin du livre. Ce livre, nous montre que bien souvent, on prend des décisions et chemins, qui ne sont pas vraiment les nôtres.
Que c’est très difficile à tout âge, de sortir de sa zone de confort ou d’une routine qui s’installe, qui nous tue de l’intérieur et nous rend malheureux, tellement ce que pensent les autres, est plus important, que ce qui convient à notre personnalité.
Affronter les personnes maris, enfants, parents et ami(e)s, leurs dire que nos ENVIES, vont être plus fort que leurs AVIS, c’est un challenge de toute une vie et instant. Car si vous échouez, dans vos choix, chose qui risque d’arriver, tout commentaire de ces personnes vous pendants au nez. Et alors ?!? C’est votre vie, votre chemin choisi, vos choix.
Je vous souhaites de tomber a bras ouverts par une nuit désastreusement pluvieuse ou tout vous échappe, dans votre chemin si brumeux, sur un Claude ROUTINOLOGUE, comme Camille est tomber dans cette soirée si particulière, où elle pensait avoir échoué sur toute la ligne, qui tenait qu’à un fil. Qui dirait qu’un simples coup de fil irait changer, tout en tout. Comme quoi, on ne se rencontre jamais par hasard, il y a toujours une raison pour cela, c’est le destin, dirons les uns, c’est le karma dirons les autres. Moi je crois aux coïncidences, aux choix et bonnes personnes.
Parfois on a juste besoin d’un Claude dans notre vie, pour enfin voir que finalement, elle n’est pas si noir, mais rose ou bleu avec des rayures blanches peut-être, accompagné d’une touche de positivité argenté, qui gentiment change le ton et les données. Il suffit juste de ce connecter avec le soi, qu’on a toujours été, être heureux pour soi avec soi. Et vous serez enfin mieux avec les autres.
Raphaëlle Giordano dans ce livre, si simple en apparence, mais si grand par son contenu. Elle nous fait comprendre que notre avenir, on le tient dans le creux de nos mains, c’est à nous de savoir l’utiliser sciemment, pour un futur bien différent, de celui qu’on avait prévu il y a quelques instants, envers et contre tous. Peu importe les aprioris que vous avez eue en lisant le titre de ce livre, lisez-le il vous fera certainement que du bien. Merci Raphaëlle Giordano pour vos merveilleux écrits, c’est vrai, qu’être trop long temps, dans des chaussures trop étroites, à un moment ou un autre vous aurez forcément mal aux pieds, à bons entendeurs.
Demain il sera peut-être trop tard.

Publicités

ROMPRE de Yann Moix

ROMPRE — YANN MOIX

https://www.facebook.com/ainegueteixa/
Dans le livre *ROMPRE* de Yann Moix, l’auteur nous raconte au combien une rupture, peut-être destructrice et comme le dit si bien l’auteur,
* C’est bien souvent celui qui quitte, quand il veut revenir, c’est lui le quitter *
C’est un livre beau, intelligent et surtout très sincère.
J’ai par habitude de lire et entendre la souffrance des femmes, par des femmes, écrites le plus souvent pour les femmes.
Je dois dire que celle d’un homme aussi bien décrite par Mr Yann Moix, ma surprise en émotions, il s’est infligé, un plan de survie émotionnelle pour que Emmanuel revienne, comme à chaque fois ses déclarations pour conquérir sa belle ne marchait pas, il doublait la dose en déclarations d’amour.
Voici quelques beaux extraits, qui pour moi donnent une belle image du livre , malgré le sujets et douleurs que l’auteur y décrit. Je les ai trouvés exceptionnelles, et a l’hauteur du talent de Mr Yann Moix.
*Y a-t-il moins séduisant qu’un lâche. *
* Ce qui fait mal, dans une rupture, ce n’est pas l’absence d’une présence, mais la présence d’une absence *
* Je ne connais meilleure définition de l’Enfer que l’absence *
* la solitude est fondamentale rien ne triche moins qu’elle *
*Néanmoins, la rupture avait toujours déjà été là*
* Le passé est supérieure à l’avenir. Le passé est lieu où l’on naît*
Dans ce livre, l’auteur nous raconte sa rupture agonisante pour Emmanuelle, qu’il avait quitté quelques jours auparavant. Et au combien les traumatismes de son l’enfance, lui handicapant son présent. J’admire le courage et l’aplomb, avec lequel Yann Moix parle de son passé, celui-ci lui a apporter énormément de souffrance. Au point d’y rester, d’une certaine façon coincé, on a lu partout dans la presse que Monsieur Moix n’arrivait pas à aimer les femmes de 50 ans, si au début je me suis senti comme un bout de viande, 50 ans c’est un bel âge. Heureusement il avait fait un interview, bien avant celui-ci, en expliquant le pourquoi il était bloqué dans cet idéal féminin. C’est bien d’aimer quelqu’un de plus jeune que soi, sauf que pour Yann Moix ça va au-delà, du désir et de l’envie, d’avoir quelqu’un de bien plus jeune à ses côtés. Il l’explique très bien, partout où il est invité, le pourquoi il a dit ces mots. Je vous conseille se livre, parce que d’une certaine façon les douleurs, que Mr Yann Moix y décrit, qui furent les siennes, apaisent beaucoup les nôtres. Et même si malgré tous les efforts de Yann Moix, non pas abouti au retour d’Emmanuelle. Il nous explique au combien on peut parfois être ridicule et désespérée pour des mauvaises raisons, il nous fait bien comprendre, que si notre passé peux amputer notre avenir, qu’il faut parfois faire des choix radicaux. Comme tué (le mot est fort mais justifié) ses parents émotionnellement, par exemple, pour mieux vivre et bien avancé dans le présent.
Bravo Mr Yann Moix pour ce livre et je dirais presque merci à Emmanuelle, grâce à qui vous nous avez écrit un petit mais excellent livre. En espérant que votre avenir amoureux ou autres, soient un peu plus paisible.
(Pour moi, lire un écrivain aussi intellectuel comme Yann Moix, c’est toujours un plaisir. Mais le chroniqué me donne un stress monumental, car moi à côté de cette bible littéraire, je me sens toute minuscule, limite analphabète)
ET DONC LISEZ CE LIVRE 📙👌

CÉLINE de JP Black

CELINE de Jpb Romancier Bou
-18 ans
JP BLACK nous a écrit une histoire très intrigante, captivante avec des scènes très rock ‘n’ roll.
Il mélange sexe intense avec du BDSM très hot, hot. Disons que c’est comme une charmante invitation, entre ami(e)s à un diner mondain. Où tout le monde mange a sa faim…et quand t’il y en a plus il y en a encore.
Les scènes de sexe du début du livre, entre Guillaume 17 ans, débutant dans le domaine et sa voisine Céline 37 ans, très souple et ouverte d’esprit, ce n’est qu’une mise en bouche (c’est la cas de le dire 😉 ) de la suite de leurs idylle. Les scènes très explicites et tellemeeeeeent bien détaillées, nous tiennent en haleine tout au long des pages, les fans de 50 nuances peuvent aller se coucher.
Certaines scènes sont très hard et peuvent heurter les âmes sensibles, moi j’ai lu ses passages par petites curiosités, tellement mes neurones s’affolais en les lisent, avec un moment assez *holala* d’adaptation à l’histoire.
JP black dépose cette histoire avec gourmandise et une grande intelligence, de l’intrigue à l’infiltration et aux évènements de la fin. Il m’a fait passer un excellent moment entre les actions, suspense, vengeance et plaisirs, je vous laisse le découvrir. Vous allez devenir vite addict.
Je remercie JP BLACK pour sa confiance à très vite.

YEM de Gilles Milos-Vacéri

Retour :

YEM de Gilles Milo-Vacéri

– « YEM » est une histoire qui repose sur des faits et des personnages ayant réellement existé.
– C’est mon deuxième COUP DE CŒUR dans mon petit monde de lectrice.

Bonsoir,
Que vous soyez un homme ou une femme, je vous conseille de lire ce livre, car c’est une leçon de vie monumentale. L’histoire en elle-même et les personnages rendent ce livre encore plus impressionnant. Dès les premières pages, on rentre tout de suite dans le vif du sujet et on comprend assez vite que ça ne sera pas une partie de plaisir.
L’écriture simple, mais tellement efficace de l’auteur, m’a rapidement entraînée dans l’univers de YEM, une jeune Éthiopienne dotée d’un chemin de vie exceptionnel… Son karma serais-je tentée de dire et quel karma !
Cette lecture m’a bouleversée, saisi le cœur et retourné les tripes. Je ne trouve pas assez de mots pour décrire à quel point ce livre m’a marquée, alors je vais vous l’expliquer avec les miens. Mes émotions ont été si profondes que j’ai dû arrêter plusieurs fois ma lecture, supposant avec appréhension quelle serait la suite. C’est juste impensable d’imaginer qu’aujourd’hui encore, l’histoire de YEM puisse se reproduire comme dans les années 80, lors de la Terreur Rouge.
On ne peut qu’aimer cette femme déterminée qui poursuit ses rêves avec courage, passion et rage… Mais est-ce suffisant pour atteindre ce modeste Eldorado qu’elle espère tant depuis que la guerre l’a obligé à fuir sa ville natale avec sa famille ?

Et puis, il y a Marc, avec sa détermination et ses yeux bleus.

« Il faut peut-être avoir connu l’enfer soi-même pour comprendre celui des autres. »
Cette phrase me donne encore des frissons tellement elle est puissante dans la vérité qui s’exprime au fil des pages. Marc et ses amis soldats nous montrent par leur force et leur courage qu’on abandonne jamais les siens, de même que l’amitié solide qui les unit est rare et unique. Dès que Marc a posé ses yeux sur YEM, il a compris qu’elle était non seulement belle, mais aussi intelligente et il sera époustouflé par la force de sa détermination.
Quand je parlais de karma, il faut dire que chaque personnage a eu le sien, plus ou moins bon, hélas ! La vie est ce qu’elle est et on peut pester contre elle, mais on l’aime aussi dans tout ce qu’il y a de plus mauvais. C’est ça, la force de Yem : elle nous lègue l’espoir et un jour qui sait ? La vie peut changer.

Comme l’écrit si bien Gilles dans son livre : « En Éthiopie, un ami est plus précieux qu’un verre d’eau dans le désert. » ou encore « On n’abandonne jamais, si on trébuche, on se relève et quoi qu’il en coûte, on avance. ».
Marc m’a émue par sa force, sa bienveillance et son respect envers les autres. On rêve tous d’avoir des fréquentations similaires, ça nous stabilise dans notre élan vers l’avenir. J’avais presque oublié que des telles personnes pouvaient encore exister.

C’est donc un livre à lire par petites touches, tellement il est puissant ! Par le message transmis, par le vécu des personnages et surtout par cette histoire qui vous transporte d’émotion en émotion.

Encore une fois, merci Gilles, pour ce moment puissant passé en votre compagnie.

ET SI L’AUBE NOUS APPARTENAIT de Cendrine Roca

ET SI L’AUBE NOUS APPARTENAIT- Cendrine Roca
Alexandrine, Clarisse et Franck sont des amis solidaires en toutes circonstances…jusqu’au jour ou un échange de messages et un braquage va chambouler certaines habitudes de ce trio, jusqu’alors inséparable…une lecture très tendre, belle et rafraîchissante.
J’ai adoré le sujet très intrigant de l’histoire écrite par Cendrine, je dois dire que ça m’a motivé à lire encore plus vite. C’est une aventure tellement inattendue qui nous laisse imaginer mille choses à la fois, l’alchimie et pulsions entre certains personnages est un régal dans l’histoire qui est très tendre en émotions. C’est un roman qui se passe entre, amour, amitié, suspense, sensualité et un certains oublie pour vivre l’instant présent moins stressant. J’attends impatiemment le tome 2 pour élucidé l’intrigue ou Alexandrine a été mêler malgré elle.
Alexandrine vous emmène dans une histoire très intéressante, y mêlant peu à peu dans son chemin les personnages qui le traversant…j’ai juste un goût de pas assez dans la course-poursuite, je m’attendais à une scène très hollywoodienne avec un peu plus de Rock’n Roll dans les virages et dérapages.
Cendrine a une plume très agréable, simple et intéressante.
Je recommande son livre vous passerez forcément un bon moment.
Merci beaucoup pour ta confiance Cendrine à très vite.

https://www.facebook.com/ainegueteixa/

TRANSPARENT LIES de Micaela Barletta

received_1872622873030903523863366.jpeg

TRANSPARENT LIES de Micaela Barletta
TOME 1-2-3
https://www.facebook.com/ainegueteixa/

Dévoile-moi… tome 1

La trilogie de TRANSPARENT LIES est très rafraichissante, simple et sans prises de tête.
L’auteur nous emmène doucement tout au long DE SES LIVRES, dans une l’histoire drôle mais tourmenté d’Hugo & Mina aussi attachiants que turbulents.
La première partie du livre est assez addictive, mélangeant humour, tensions et sensualité (du début à la fin d’ailleurs 😉 ). Micaela Barletta a su traiter cette histoire qui comme beaucoup d’autres est dans l’air du temps, associant tendresse, intelligence et délicatesse et évidemment beaucoup de revirements.
Elle nous a tricoté sur mesure le personnage d’Hugo toujours fidèle à lui-même et qui investit beaucoup dans le ravalement des façades… d’ailleurs ne l’énerver pas trop sinon il vous refait la vôtre, Valerie Damidot possède quelques exemplaires bien garder, dont elle se serait bien passer 😉 .
Mina un peu perdue, elle essaie tant bien que mal, de comprendre le pourquoi du comment, des événements récents qui lui sont tomber dessus magret elle.
Bref. Je me suis baladé entre les personnages déchirés, torturé, obstiné, tout en appréciant les petites touches d’humour et détente, mais aussi où il a fallu prendre certaines décisions déchirantes.

Libère-moi… tome 2
Nous retrouvons Mina, Hugo, Nathan, Jenna, Ronan, Daphnée et quelques nouveaux personnages, dans une histoire devenue légèrement compliquée. On apprend un peu plus sur le passer de certains d’entre eux, surtout sur Hugo dont certains faits dévastateurs, qui l’on mené a beaucoup de ses réactions actuelles bien souvent incomprises et qui prennent des proportions énormes par moment, tellement il est révolté.
Mais comme avec Hugo, quand il y en a plus, il y en a encore, un vrai casse pieds dans toute sa splendeur, il applique à la lettre et avec beaucoup de détermination son obsession du moment. Menant avec force et maladresse son élan très instable, ne prenant pas en compte ses pulsions qui peuvent lui jouer des tours… Hugo est un cocktail explosif à lui tout seul, égoïste, impulsif, autoritaire, arrogant, manipulateur, cruel, mystérieux, violent verbalement, aimant faire du mal. Il cumule à lui tout seul, tous les bonus/malus vitaux pour donner un arrêt cardiaque a vos parents 😉
Quand à Mina qui était pas naïve, mais endormie dans sa petite routine, se retrouve telle une furie la plupart du temps. Elle a évolué énormément. La petite fille qui se cachait derrière les autres est devenue une véritable guerrière, prête à tout pour sauver ce qu’elle estime le plus chère à son cœur. Devenue rancunière, elle fait le tri en sélectionnant méticuleusement son entourage.

Aime-moi… Tome 3
Dans la dernière partie de l’histoire, les rôles s’inversent, ici ce n’est pas l’arroseur, arroser, mais le consoleur, consolé (je sais, je sais, ce n’est pas français 😉 )
Magret deux belles nouvelles qui émerveillent tous leurs proches, Mina et Hugo font face à une situation que les dépasse, une aide extérieure leurs sera plus que nécessaire et dont ils ne s’en sortiront que plus grands.
C’est deux oiseaux avec chaqu’un une aille briser et le cœur blessée, qui essaient tant bien que mal de s’aider mutuellement, mais avec une blessure aussi profonde, que n’y l’un, n’y l’autre arrive à trouver comment soigner les plaies que la vie leurs a causé.
Leurs souffrances psychologiques et physiques s’accrochent à ce présent qui leurs semble tellement amère, ingrat, épuisant et les remplie que de tristesse.
Mais Hugo reste Hugo, il lance un dernier ultimatum, comme un dernier cri étouffé de désespoir et qu’il trouve être sa seule et unique bouée de sauvetage de cette vie, que par moment lui semble sourde et austère a ses simples appels de survie.
Heureusement pour un peu de réconfort ils peuvent toujours compter sur Ronan et tous leurs proches, une aubaine pour ces deux êtres à la dérive émotionnelle.
Mais est-ce-que Hugo & Mina s’en sortiront ils des complots et revire voltes de leurs existence?

J’ai aimer le ton très frais de Micaela dans cette belle et tendre histoire, comme je venais de finir un livre qui m’avait vidé de mes larmes et fait transbordé mes sentiments, *Transparent Lies * ma donne un peu de légèreté dans mes émotions encore a vif, merci beaucoup Micaela de me l’avoir proposer.
A très vite pour la suite de tes écrits besos guapa.